Louer son appartement entre particuliers : comment s’y prendre ?

Partager sur :
Louer son appartement entre particuliers : comment s’y prendre ?

Propriétaire d’un logement à mettre en location, vous avez décidé d’entreprendre votre projet par vos propres moyens, soit sans l’aide d’un professionnel ? Voici tout ce que vous devez savoir sur la location entre particuliers.

Les avantages de la location entre particuliers

Louer son appartement entre particuliers est l’option à adopter lorsqu’on désire se libérer des frais à débourser auprès d’un professionnel pour ses services. Dans la plupart des cas, lorsqu’un agent immobilier intervient, ses honoraires sont départagés entre le locataire et le propriétaire-bailleur. 

Par ailleurs, se passer d’un professionnel permet de garder le contrôle sur son affaire, notamment dans le choix du locataire à loger dans son appartement. En tant que propriétaire-bailleur, vous serez ainsi libre d’établir vos propres critères de sélection et de prendre votre temps afin d’identifier le meilleure candidat. 

Chaque étape de la location sera sous votre juridiction, ce qui vous permet de vous assurer une activité en réponse à vos aspirations. 

Les documents obligatoires à fournir

Louer son appartement entre particuliers demande au propriétaire-bailleur d’entreprendre les démarches de la location lui-même. Il doit notamment mettre sur pied le dossier de location qui se compose obligatoirement des documents suivants :

  • Le dossier de diagnostic technique de l’appartement dont le contenu dépend de son ancienneté
  • Le bail spécifiant notamment s’il s’agit d’une location vide ou meublée
  • La notice informative résumant les droits et devoirs de chaque partie
  • L’état des lieux d’entrée
  • Une attestation d’assurance contre les risques locatifs
  • La liste des équipements technologiques utilisables par le locataire
  • La liste des mobiliers et équipements présents dans le logement dans le cas d’une location meublée
  • Le règlement de copropriété dans le cas d’un appartement en copropriété.

Il est à noter qu’en tant que propriétaire-bailleur, vous devez également définir le montant du loyer à partir d’une estimation locative du bien. Le prix défini doit également apparaître dans le bail et avant cela, dans l’annonce immobilière.